Fédéralisme et Covid-19

Alain-G. Gagnon (UQAM) publie le texte « Penser l’après-COVID-19: pandémie, fédéralisme et concertation » dans le dossier spécial coordonné par Guy Laforest (ENAP) et Jean-Philippe Warren (Université Concordia), en collaboration avec La Presse.

« Or, la crise sanitaire actuelle contribuera à faire ressortir les forces, faiblesses et incohérences propres au fonctionnement de la fédération canadienne. On a pu constater que, contrairement à une catastrophe naturelle où il est possible pour le gouvernement central de déployer l’armée le temps que les activités reprennent leurs cours, une pandémie fait appel aux acteurs déjà sur le terrain et pouvant tirer profit de la présence d’un gouvernement de proximité. Ce gouvernement de proximité sera d’autant plus performant s’il se met à l’écoute de la population et est au diapason de ses attentes. »

Pour lire le texte complet, consultez La Presse.