Qui succèdera à Obama?

Qui succédera à Obama ? Les primaires présidentielles et leur impact sur le Canada et le Québec

Jeudi 25 février 2016

Maison du développement durable 
50 Rue Ste-Catherine O, Montréal

Tarifs (incluant lunch et cocktail) :
15$ + taxes pour étudiants – sur présentation d’une carte étudiante
25$ + taxes pour grand public

Près de huit ans après l’élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis, les Américains seront bientôt invités à choisir celui ou celle qui lui succédera au Bureau ovale en janvier 2017. Les élections primaires visant à choisir les candidats démocrate et républicain à la prochaine élection présidentielle s’amorceront en février 2016. Ce colloque vise à évaluer quel sera l’impact des primaires de 2016 sur les politiques et la société américaines, de même que sur le Canada. Il réunira des experts et chercheurs universitaires canadiens, américains et européens qui nous donneront l’heure juste sur les thèmes et les enjeux à surveiller lors de ce cycle électoral.

TRADUCTION SIMULTANÉE DISPONIBLE

Biographies des conférenciers / Speaker Biographies

 

Programme (version pdf)

8 h 15 à 8 h 45 – Accueil et inscriptions

8 h 45 à 9 h 00 – Mot de bienvenue et introduction

  • Frédérick Gagnon, Directeur de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand et professeur, département de science politique, UQAM


9h00 à 10h30 – Premier atelier :

De quoi les Américains parlent-ils cette année ? Les enjeux des primaires à l’heure de Trump, Cruz, Clinton et Sanders

  • The Worst Choice Ever? The Presidential Selection Process of 2016
    James Ceaser, Professeur Harry F. Byrd au département de politique, Université de Virginie
  • Primary Debates don’t ‘Stop at the Water’s Edge’ : The Foreign Policy Issues of 2016
    Melissa Willard Foster, Professeure adjointe en science politique, Université du Vermont
  • The Polarized Politics of 2016 : How Negative Partisanship is Shaping the Presidential Nominations and General Election
    Alan Abramowitz
    , Professeur Alben W. Barkley, département de science politique, Emory College of Arts and Sciences

Présidence et commentaires : Charles-Philippe David, Titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand et co-président de l’Observatoire sur les États-Unis; Professeur titulaire, département de science politique, UQAM

10 h 00 à 10 h 30 – Période de questions


10 h 30 à 10 h 45 – Pause café


10 h 45 à 12 h 15 – Deuxième atelier :

Démocratie et représentativité en Amérique : continuités et ruptures dans la façon américaine de faire les élections

  • Gender Dynamics in U.S. Elections: Disrupting Masculine Dominance en route to Madam President?
    Kelly Dittmar, Professeure adjointe en science politique, Université Rutgers – Camden, et chercheure au Center for American Women and Politics at the Eagleton Institute of Politics
  • ‘Take the Money and Run’ : The 2016 Race for Financial Resources and What it Tells us about U.S. Democracy and Representation
    Sheila Krumholz, Directrice exécutive du Center for Responsive Politics (Opensecrets.org)
  • ‘I Heard it on Twitter First’: How Social Networks Have Transformed U.S. Elections
    Karine Prémont, Professeure adjointe en science politique, École de politique appliquée, Université de Sherbrooke, et chercheure associée à l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand

Présidence et commentaires : Élisabeth Vallet, Professeure associée au département de géographie,
chercheure en résidence à l’Observatoire sur les États-Unis et directrice scientifique à la Chaire Raoul Dandurand

11 h 45 à 12 h 15 – Période de questions


12 h 30 à 13 h 45 – Dîner-conférence

  • Qui succédera à Obama ? Quel intérêt pour le Canada et le Québec ?
    John Parisella, ancien délégué général du Québec à New York

Animation : Laura-Julie Perreault, journaliste aux affaires internationales, La Presse


14 h 00 à 15 h 30 – Troisième atelier :

Les (nouveaux ?) électeurs américains : les groupes qui pourraient faire la différence en 2016

  • Sleeping Giants: Nones, Millennials and the Elusive Permanent Democratic Majority
    Lauric Henneton, Professeur adjoint, Institut d’études culturelles et internationales, Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines
  • Black Vote Matters: The Prospects for Candidate Support, Participation
    Charlton Mcllwain, Professeur agrégé, médias, culture et communication, Université de New York
  • An Agenda Beyond Immigration : Latinos, Climate Change, and the 2016 Presidential Election
    Stella Rouse, Directrice adjointe du Center for American Politics and Citizenship et professeure agrégée au département d’études gouvernementales et politiques, Université du Maryland

Présidence et commentaires : Jean-François Godbout, professeur agrégé de science politique, Université de Montréal ; directeur de l’Observatoire des fédérations, CÉRIUM

15 h 00 à 15 h 30 – Période de questions


15 h 30 à 15 h 45 – Pause café / Coffee Break


15 h 45 à 17 h 15 – Quatrième atelier

Ce que 2016 signifie pour nous : l’impact de 2016 sur le Canada et le Québec

 

  • Canada-U.S. Relations after Harper and Beyond 2016. A « Real Change » with Trudeau?
    Colin Robertson, Ancien diplomate canadien, vice-président et chercheur au Canadian Global Affairs Institute, et chercheur à la School of Public Policy, Université de Calgary
  • The Economic and Security Dilemma : What Canada-U.S. Border Relations after Obama and 2016 ?
    Emmanuel Brunet-Jailly, Professeur d’administration publique, University de Victoria
  • Regarder au bon endroit : le Québec et le marché des idées électorales aux États-Unis en 2016
    Frédérick Gagnon
    , Directeur de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand et professeur agrégé, département de science politique, UQAM

Présidence et commentaires : Ginette Chenard, Co-présidente de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand, UQAM

16 h 45 à 17 h 15 – Période de questions


17h15 – Conclusion et cocktail

  • Louis Balthazar, Professeur émérite en science politique, Université Laval et membre externe de l’Observatoire sur les États-Unis
  • Nina Fite, Consule générale des États-Unis à Montréal