Remise des prix Bélanger-Andrew et Jenson-Pétry 2018

Lors du dernier congrès annuel de la Société québécoise de science politique, Anne-Laure Mahé et Antonin Lacelle ont reçu respectivement les prix Bélanger-Andrew (meilleure thèse de doctorat) et Jenson-Pétry (meilleur mémoire de maîtrise).

Le comité, composé des professeur-e-s Caroline Patsias, Robert Sparling et Pascale Dufour, a sélectionné la récipiendaire Anne-Laure Mahé, du Département de science politique de l’Université de Montréal pour sa thèse de doctorat intitulée : « Négocier la domination autoritaire au Soudan. Développement participatif et dynamiques de pouvoir dans la province du Nord Kordofan ». Cette thèse se démarque par son envergure théorique, adressant à la fois des débats sur les régimes autoritaires et des enjeux de politiques publiques. Extrêmement bien écrite, passionnante à lire, la thèse dévoile un travail de terrain réalisé dans des conditions difficiles, qui permet de complexifier notre compréhension du pouvoir autoritaire et de sa résilience. La structure de la thèse sert avantageusement l’argumentation et permet aux lecteurs de suivre finement le raisonnement de l’autrice. Le comité encourage fortement Anne-Laure Mahé à transformer sa thèse en ouvrage.

Le prix Jenson-Pétry a été décerné à Antonin Lacelle, pour son mémoire réalisé à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. Son mémoire, intitulé « De la démocratie représentative au Québec : perceptions institutionnelles du rôle du citoyen », a séduit le comité par l’envergure du propos et de la stratégie de recherche déployée. Ce travail de recherche allie une réflexion normative sur la participation des citoyens en démocratie représentative à une recherche empirique qui fait appel à la fois à des données quantitatives et qualitatives. L’utilisation conjointe de ces niveaux différents de réflexion nous est apparue remarquable dans le contexte d’un mémoire de maîtrise. Le comité a tenu à souligner l’ouverture du chercheur à ses données et au fait que celles-ci aient conduit sa réflexion et son argumentation tout au long de son travail. Le comité encourage également Antonin Lacelle à transformer son travail en publication.

Félicitations aux gagnant-e-s!!