Doctorantes de l’UQÀM à l’Université Féministe d’été de l’UdeM

Samedi le 29 juillet dernier, les doctorantes de l’UQAM Danielle Coenga-Oliveira et Priscyll Anctil Avoine ont donné un séminaire sur les féminismes décoloniaux latinoaméricains et la contestation des savoirs hégémoniques dans le cadre de l’Université féministe d’été de l’Université de Montréal. Le séminaire d’été a attiré plus de 50 personnes pour alimenter les discussions autour de la colonialité du pouvoir et du savoir, des féminismes décoloniaux et des positions de privilèges dans nos sociétés contemporaines. Les doctorantes ont présenté les postulats théoriques des féministes latinoaméricaines Lélia Gonzalez et Maria Lugones afin de montrer les violences épistémiques sous-jacentes aux sciences sociales ainsi que la persistance des catégories sociales basées sur le genre, la race et la classe.

La salle était bien remplie! Un signe que le sujet a suscité de vifs débats!