Appel à participation Numéro spécial Revue d’études sur le Nouveau-Brunswick / Journal of New Brunswick Studies

Les décisions Marshall, Nouveau-Brunswick et le Canada atlantique 25 ans plus tard

La Revue d’études sur le Nouveau-Brunswick / Journal of New Brunswick Studies (https://journals.lib.unb.ca/index.php/JNBS) est un forum d’idées et de débats sur la province et sa place dans les contextes canadiens et mondial. Les chercheurs qui s’intéressent aux droits autochtones, à la gestion des pêches et des ressources naturelles, aux relations entre la Couronne, les autochtones et les colons, ainsi qu’aux politiques publiques, sont invités à soumettre des résumés pour un numéro spécial consacré à l’exploration des décisions Marshall de 1999 de la Cour suprême du Canada (CSC) et de leur impact sur le Nouveau-Brunswick et le reste du Canada atlantique 25 ans plus tard.

Ce que nous connaissons aujourd’hui comme le Nouveau-Brunswick a été découpé dans le territoire traditionnel non cédé des Wolastoqiyik, des Mi’kmaq et des Peskotomuhkati. Ce territoire est couvert par les « Traités de paix et d’amitié » que ces nations ont signés pour la première fois avec la Couronne britannique en 1725. Les traités ne portaient pas sur la cession de terres et de ressources, mais reconnaissaient en fait les titres des Mi’kmaq et des Wolastoqiyik et établissaient les règles de ce qui devait être une relation continuant entre les nations.

L’année 2024 marque le 25e anniversaire des décisions Marshall, qui ont confirmé le droit issu de traités des Premières nations de pêcher, de chasser et de cueillir pour assurer leur moyen de subsistance modérés au Canada. Pour explorer ce que nous avons appris 25 ans plus tard, nous devons éclairer les compréhensions des Traités de paix et d’amitié, l’identité de Donald Marshall, Jr. avant et après les décisions historiques et les compréhensions concurrentes des décisions de la CSC. C’est à partir de cette base que nous pouvons explorer le conflit qui a suivi les décisions, le racisme et les injustices qui perdurent encore aujourd’hui, ainsi que les réponses politiques, notamment les initiatives initiales et à plus long terme de l’après-Marshall en 2000 et 2001, l’Initiative des pêches commerciales intégrées de l’Atlantique en 2007 et les Accords de réconciliation des droits en 2017. Pour l’avenir, nous devons évaluer les impacts sur l’économie et l’emploi et démêler le concept de « moyens de subsistance modérés ». Dans ce numéro spécial, nous cherchons à comprendre de manière holistique où nous en sommes aujourd’hui en examinant le chemin pendant les décisions Marshall jusqu’à présent, ainsi que les possibilités et les défis qui se présentent à nous à mesure que nous avançons.

Nous reconnaissons que les compréhensions et les connaissances clés sont détenues par un ensemble diversifié d’individus et nous accueillons les contributions d’universitaires, de leaders autochtones, de politiciens, d’administrateurs et d’étudiants diplômés, entre autres. Nous recherchons une variété de contributions allant des articles académiques traditionnels aux « conversations avec les rédacteurs invites » à inclure en tant qu’entretiens édités.

Les contributions peuvent être en anglais et en français, avec une option de soumission Mi’kmaq à venir, et se concentrer sur les domaines de fond suivant, mais certainement pas limités à:

  1. Comprendre Donald Marshall, Jr.
    a. avant et après les décisions Marshall de la CSC de 1999
  1. Donner un sens aux Traités de paix et d’amitié
    a. comprendre les traités historiques
    b. les relations entre la Couronne et les Autochtones en se concentrant sur les traités historiques
    c. les relations entre les Autochtones et les Acadiens
  1. Les decisions Marshall
    a. interprétations autochtones des décisions Marshall
    b.
    cadre/rôle du gouvernement fédéral en matière de pêche
    c. les relations entre les provinces (N-B, N-É, Î-P-É, T-N-L) et les Premières Nations
    d. les décisions Marshall et les autres ressources naturelles
    e. le rôle de la science (occidentale, connaissances écologiques traditionnelles) dans la gestion des pêches
  1. Les décisions après-Marshall – à court terme
    a. Esgenoôpetitj/Burnt Church passé et présent
    b. surveillance des pêches de l’Atlantique après 2000
    c. approches et accords politiques après-Marshall – réussites et échecs
  1. Les décisions après-Marshall – long terme
    a. exploration/définition du concept de « moyens de subsistance modérés » et autres questions en suspens
    b. l’impact des décisions Marshall sur le développement de la gestion de la pêche autochtone
    c. l’impact des décisions Marshall sur le développement économique et l’emploi des autochtones
  1. La persistance du racisme et de l'(in)justice entourant les décisions Marshall
  1. Leçons tirées de la pêche autochtone dans d’autres pays

Les rédacteurs invités choisiront une sélection de contributions à inclure dans un numéro spécial dont les auteurs participeront à un atelier à l’automne 2022 ou en hiver 2023. Si vous souhaitez contribuer à ce numéro spécial, veuillez soumettre votre proposition avec le(s) nom(s) et affiliation(s) de l’auteur, le titre et un résumé de 300 mots maximum, ainsi qu’une brève biographie, à malevesque@mta.ca avant le 1er septembre 2022. Si votre proposition est sélectionnée pour inclusion, il vous sera demandé de soumettre une première version de votre manuscrit de 7 000 à 8 000 mots à l’examen interne et aux commentaires des rédacteurs invités avant le 15 février 2023, puis une version révisée avant le 1er août 2023. Tous les articles seront ensuite soumis au processus standard d’examen externe par les paires de la revue avant d’être définitivement acceptés.